WHO BLOG,just for fun

L’Association des barreaux du Maroc appelle à la mise en place d’une monarchie parlementaire

3296715_460s_v1
L’association des avocats du royaume, réunie en congrès ce weekend à Saidia, estime nécessaire la mise en place d’un système où «le roi règne sans gouverner».

La déclaration finale du vingt-huitième congrès de l’association des barreaux du Maroc, organisé à Saidia les 6, 7 et 8 juin 2013, a appelé à la nécessité d’établir une monarchie parlementaire où le roi règne sans gouverner, et à la répartition des pouvoirs et des richesses dans le cadre d’une régionalisation politique qui garantit le droit collectif à la participation à l’élaboration des décisions politiques, économiques et culturelles.

La déclaration a critiqué la constitution actuelle qu’elle considère comme une constitution qui ne répond pas aux aspirations des citoyens à la liberté, la dignité et la vie décente. Elle a appelé à l’adoption d’une constitution démocratique rédigée par une assemblée constituante élue, qui répond aux aspirations légitimes et justes du peuple marocain.

En ce qui concerne le projet de réforme de la justice, la déclaration a exprimé des craintes à propos de la manière dont il est géré, soulignant que la réforme de la justice est une affaire de toute la société, qui nécessite la participation de tous les acteurs, contrairement à la théâtralisation qui a marqué le soi-disant dialogue national pour la réforme de la justice.

La déclaration a appelé à établir des règles sérieuses pour un véritable débat national visant à réformer le système de justice, qui assurent la participation de tous les conseils des barreaux du Maroc, soulignant que la volonté politique réelle et la démocratie véritable sont des préalables à la réforme de la justice, qui ne doit pas être influencée par les petits calculs politiciens ou partisans.

Concernant la corruption, la déclaration affirme que cette épidémie a pris des proportions inquiétantes au sein du ministère de la Justice, à tel point qu’il menace sérieusement les droits et intérêts des citoyens et ceux de la nation. Selon l’association des avocats, il n’y a pas d’autre choix que de faire preuve de créativité pour concevoir et mettre en œuvre des mécanismes culturels et juridiques pour promouvoir la transparence, l’efficacité, l’intégrité et la gouvernance au niveau de toutes les composantes du système judiciaire.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s